Aller au contenu

L’ULS : Une réponse aux problématiques de logement et d’aide humaine

Basé sur les valeurs fondactrices du réseau GIHP : « l’insertion dans la société en milieu ordinaire de vie de la personne en situation de handicap », l’objectif poursuivi de l’ULS est de permettre à des personnes avec un handicap moteur de vivre de façon autonome, dans des logements adaptés en toute sécurité.

L’ULS est une forme d’habitat innovant ayant pour objectif de répondre aux besoins de ces personnes en leur apportant un service d’aide humaine à la demande et mutualisé, associé à un logement adapté.

L’autonomie est facilitée grâce à la fonctionnalité architecturale des logements, l’équipement domotique et la permanence 24h/24, 7j/7, assurée par le Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile.Un toit pour tous

Le GIHP et le bailleur social Un toit pour tous se sont associés pour développer une ULS sur la commune de Castelnau-le-Lez, prévue pour être opérationnelle en 2018.

Public concerné

Le projet est pensé pour des personnes en manque d’autonomie avec un handicap moteur disposant d’un plan d’aide humaine de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) d’au minimum 9 heures par jour. En effet, une personne disposant d’un plan d’aide inférieur pourrait se trouver en difficulté dans son quotidien une fois les heures mutualisées de la permanence d’aide humaine déduites. Les personnes disposant d’un plan d’aide 24h/24 n’ont pas l’utilité d’une permanence d’aide humaine mutualisée et ne font pas partie du public visé par le projet.

Des logements domotisés

La domotique concernera chaque appartement du projet et apportera les fonctionnalités suivantes :

  • la motorisation et le verrouillage de la porte palière ;
  • la motorisation de tous les volets roulants électriques ;
  • la motorisation de la porte d’accès à la terrasse ;
  • l’installation de récepteurs infra-rouges multidirectionnels sur tous les interrupteurs ;
  • l’installation dans chaque pièce d’une prise électrique équipée d’un récepteur à cellule infra-rouge multidirectionnel.

L’ensemble de cette domotique, ainsi que les commandes de l’ascenseur permettant de circuler entre les différents niveaux de la résidence, sont pensés pour pouvoir être contrôlés via une téléthèse et non pas uniquement par les commandes murales de type bouton poussoir.

Le coût de la maintenance de la domotique sera inclus dans les charges locatives.

Les services d’aide associés aux appartements

Par le biais de leur téléthèse, les locataires pourront interpeller l’auxiliaire de vie de permanence. L’auxiliaire de vie priorisera les interventions simultanées grâce à la distinction entre appel urgent et non urgent. Cette permanence est mutualisée via leur PCH entre les locataires des 10 logements de sorte à ce qu’une auxiliaire de vie puisse être interpellée 24h/24, 7j/7, pour intervenir pour tous les actes non programmables. Un local de permanence est inclus dans la résidence à cet effet.

L’ensemble des besoins programmables en aide humaine des locataires, pour les actes essentiels et les sorties extérieures, seront assurés par le Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile du GIHP, par le biais de leur PCH, dans la limite de leur plan d’aide.

L’entretien du cadre de vie par le service d’aide ménagère pourra être sollicité par le biais de l’aide sociale ou par financements propres.

Le projet architectural en partenariat avec le bailleur social Un Toit Pour Tous situé sur la commune de Castelnau-le-Lez

Le volet immobilier de ce projet est réalisé par le bailleur social Un toit pour tous.Dans cet immeuble de 22 appartements qui sera construit sur la commune de Castelnau-le-Lez, 10 appartements seront adaptés et réservés à des personnes à mobilité réduite titulaires d’une PCH.

Le projet architectural se compose d’un bâtiment résidentiel sur 3 niveaux dont les 2 premiers sont considérés comme des rez-de-chaussée, grâce à la pente naturelle du terrain dont l’immeuble épouse les formes. Les 10 appartements réservés pour ce projet sont répartis sur ces 2 niveaux. Il s’agira de 9 T2 et de 1 T3, lequel a été pensé pour un couple de personnes toutes deux en situation de handicap.

L’accès à chaque appartement se fera directement par le biais d’une coursive extérieure permettant d’éviter les inconvénients posés par les doubles portes des sas d’entrée des résidences actuelles. La résidence disposera d’un grand parking aérien sécurisé par une barrière. L’accès piéton se fera par un portillons sécurisé par badge.

Le GIHP a étroitement associé ses administrateurs et un ergothérapeute aux travaux du cabinet d’architectes afin de le sensibiliser aux besoins en terme d’espace nécessaire pour la manipulation d’appareils tels qu’un lève-personne.

Chaque appartement comportera une grande salle de bain attenante à la chambre et équipée d’une douche à siphon de sol. L’accès à la chambre se fera directement par la pièce à vivre (cuisine à l’américaine). Les ouvertures des portes intérieures seront coulissantes à galandage. La plupart des appartements devraient par ailleurs également disposer d’une terrasse accessible et les barres d’appui nécessaires seront fournies et installées par chaque locataire en fonction de ses besoins spécifiques.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le 04 67 20 21 17 ou envoyer un courriel à uls@gihplr.org.

 

Ce projet a été rendu possible grâce à la Caisse d’Epargne du Languedoc-Roussillon, qui apporte son soutien financier sur le volet Adaptation / Domotisation.

Logo Caisse Epargne Languedoc Roussillon